Confinement : le développement du sans contact

Le confinement empêche les contacts physiques, comment se faire des câlins à l'ère du sans contact : humour, créativité et partage

Après 2 semaines de confinement, les français s’adaptent pour gérer la situation et font preuve d’humour, de créativité et de partage.

On peut rire de tout et pas seulement avec nos “coconfinés”

Comme toujours dans les situations compliquées, pour faire face à la peur et supporter le confinement, l’humour vient à la rescousse et souvent avec une créativité débordante. Nous sommes inondés par des posts, photos, vidéos hilarants que nous recevons et partageons en permanence. Ces “posts” viraux auxquels nous n’avions pas toujours le temps de prêter attention dans la “vie d’avant” nous sont devenus précieux. Peu actifs d’habitude, nous les partageons plus largement et fréquemment.

Pour être en bonne santé il faut rire au moins 1 à 15 minutes par jour (lire notre article – Humour, un ingrédient santé : rire contribue au bien-être ) voire plus en période de stress. Paradoxalement j’ai l’impression qu’aujourd’hui j’atteins plus facilement ce quota que d’habitude ! Et comme disait ma grand-mère, « en tout cas ça peut pas faire de mal » !

Sans contact physique mais plus connecté que jamais

Et en parlant de ma grande mère…
On resserre les liens avec ses proches, et notamment avec nos parents ou grands-parents : on les appelle chaque jour pour être sûr que tout va bien, on leur envoie des photos, des vidéos, pour qu’ils ne se sentent pas trop seul. Là encore, la créativité pour développer des câlins virtuels, des petites attentions à distance est incroyable ! Les grands parents se mettent à Face Time ou WhatsApp.

Nous ne ressentons jamais autant notre attachement à une personne que lorsque le contact est impossible. L’absence physique rapproche !

Confiné mais on a des idées

Pour faire face à l’isolement, les français font preuve d’une faculté d’adaptation impressionnante, et nous en avons des exemples chaque jour :
– les entraînements sportif sur balcon, terrasse, jardin (pour les plus chanceux) ou dans le salon ou même dans la cuisine ( vidéo : pour compenser la fermeture de la salle de gym).
– les whatsapero
– les multiples tutos pour occuper les enfants, la solidarité des parents pour partager leurs bons plans
De façon générale, le partage des bons plans, plus ou moins efficaces ou farfelus mais toujours plein d’imagination et de bonne volonté.

Ça fait du bien de ne pas se focaliser uniquement sur les difficultés, surtout que nous ne sommes pas encore au bout de l’épreuve. Cette créativité sans limite va probablement encore nous surprendre. Peut-être nous en souviendrons nous lorsque la période du “Sans Contact” sera terminée et que nous apprécierons à leur juste valeur les câlins et les gestes de tendresse (lire notre article : Journée internationale des câlins et Blue monday) ?

On en reparle dans 2 semaines ? En attendant, prenez soin de vous et restez Zen . Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, faites confiance au Magnésium, à la Valériane et à la vitamine B6 de notre Big Zen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.