Les BCAA – Acides aminés branchés et Glutamine

Représentation moléculaire des BCAA ( Leucine, Valine et Isoleucine) et de la glutamine

Après l’effort, le réconfort

Beaucoup de sportifs sont persuadés que pour progresser, il suffit d’enchaîner les séances difficiles, de s’imposer des charges de travail importantes et d’essayer de surpasser la fatigue…Et que tout cela rendra leur corps plus résistant !
Or, pour progresser, il faut respecter deux règles importantes: ne pas finir l’entraînement au bord de l’agonie
et donner le temps et les éléments nécessaires à son corps pour bien récupérer.

Après l’effort, le réconfort… Le premier repas qui suit la séance d’entraînement est très important pour bien récupérer, car il doit remplir 3 objectifs :
1. reconstituer les stocks énergétiques grâce à un apport en féculents.
2. bien s’hydrater et recharger en sels minéraux.
3. Contribuer à la régénération des fibres musculaires lésées.
…d’où l’importance de l’apport d’aliment ou de compléments riches en protéines et par conséquent en acides aminés essentiels (dont les acides aminés ramifiés)…

Ça peut pas faire de mal

Il n’y a aucun effet secondaire connu lié à la consommation de BCAA aux doses recommandées. De plus, la consommation de BCAA est sans danger à priori puisqu’il s’agit d’acides aminés déjà présents dans notre alimentation courante.

Soigne les muscles

Les protéines sont constituées de 20 acides aminés, dont 8 sont essentiels. Un acide aminé est dit essentiel quand le corps ne peut pas le fabriquer lui-même ou en quantité insuffisante pour son besoin. Il faut donc le lui apporter par l’alimentation. Les « BCAA ou « acides aminés ramifiés » sont constitués de 3 acides aminés essentiels qui ont une structure biochimique « ramifiée », d’où leur appellation : il s’agit de la Leucine, la Valine et l’Isoleucine.
Ils représentent près de 30% des acides aminés totaux présents dans les muscles et ils sont préférentiellement utilisés au cours de l’effort en tant que substrat énergétique. En effet, les acides aminés ne servent pas qu’à la construction musculaire, certains d’entre eux servent aussi de combustible au corps, pour lui fournir l’énergie dont il a besoin pendant les activités physiques.
Comme les BCAA sont métabolisés directement dans les cellules musculaires, l’énergie est disponible très rapidement.
Un effort intense et de longue durée peut provoquer une altération des protéines contractiles se traduisant par une dégradation des qualités fonctionnelles du muscle. Dans ce cas, un apport de BCAA, et en particulier de Leucine, acide aminé jouant un rôle clé dans le métabolisme musculaire et souvent qualifié de molécule « signal » sur l’anabolisme musculaire, est souvent recommandé pour optimiser la récupération musculaire.
Les BCAA sont reconnus pour augmenter la résistance lors d’efforts de longue durée, ils permettent d’aller plus loin en conservant l’énergie physique tout en préservant les fibres musculaires.
– Pris avant l’effort ils préservent le tissu musculaire et sont source d’énergie.
– Pris après l’effort, ils maximisent la synthèse protéique favorable à la récupération musculaire.
…pour éviter les courbatures !!!!

La Glutamine est également un acide aminé essentiel. Son métabolisme est étroitement
 lié à celui des BCAA, ces derniers pouvant être utilisés en tant que précurseurs de la Glutamine lors de besoin accru. Elle contribue à limiter le catabolisme musculaire et à relancer l’anabolisme.