Marcher, c’est bon pour la santé ! Qu’attendez-vous ?

marcher 30 minutes par jour est bon pour la santé

Aujourd’hui, tout le monde s’entend pour reconnaître que la pratique de la marche présente toutes les vertus : bonne pour la santé physique et psychologique, respectueuse de l’environnement, gratuite, ne nécessitant pas d’apprentissage… Et pourtant, on s’interroge sur les leviers pour la promouvoir.

La sédentarité, un problème de santé publique

La sédentarité et l’inactivité physique constituent des réels problèmes de santé publique (la sédentarité est reconnue par l’OMS comme un problème de santé mondial). Elles sont directement reliées à l’obésité, aux maladies cardiovasculaires, au diabète… La sédentarité ne cesse de progresser, elle représente la moitié du temps professionnelle et une enquête (Esteban) montre qu’elle a aussi augmenté pendant les temps de loisir, de 3 h en 2006 à 5 h en 2015.

Une demi-heure par jour consacrée au bien-être

Il suffirait d’une demi-heure de marche par jour pour compenser de manière significative cette inactivité physique. Une demi-heure, 30 min : aller chercher le pain à pied, garer sa voiture un petit peu plus loin, prendre des transports en commun qui impliquent plus de marche, sortir pendant la pause déjeuner,… Cela apparaît du temps perdu, mais pensez à tout ce que vous faites en marchant : vous respirez, vous vous détendez, vous préservez la planète, vous prenez du recul sur les questions quotidiennes, vous pouvez causer avec des amis, vous préservez votre santé, vous faites des économies… 30 minutes…

Comment inciter à la marche ?

Il n’est pas toujours facile de changer ses habitudes. Les freins au changement sont nombreux : psychologiques, matériels, financiers… Pour inciter à adopter une nouvelle pratique, reconnue bénéfique, il ne suffit pas toujours de prouver scientifiquement ses bienfaits. Il faut souvent avoir recours à des incitations diverses et à de nombreux arguments. Mais là ? C’est tellement évident et simple. Certains évoquent même la création d’incitations financières, une surprime de mobilité… A-t’on vraiment besoin de ça ?

Arrêtons de marcher sur la tête, utilisons nos pieds, 30 minutes par jour.

(*L’étude ESTEBAN s’inscrit dans le cadre du programme national nutrition santé mis en place par le ministère en charge de la Santé. Elle fait suite à l’étude nationale nutrition santé –ENNS– menée en 2006. Réalisée à 10 ans d’intervalle, la comparaison des résultats indique une stabilisation du surpoids et de l’obésité chez l’enfant et l’adulte.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.